Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

uiltra vivid scene

  • Ultra Vivid Scene

    J'avoue, j'ai quelques U2 dans ma discothèque, certes je les sors rarement mais comme beaucoup, j'ai quelque fois braillé "sunday bloody sunday". Bien moins connu mais bien plus interessant, mon choix U s'est porté sur la dream pop d'Ultra Vivid Scene, très bon combo du début des 90's mené d'une main de maître par le très doué (qu'est ce qu'il est devenu, bon dieu ?) Kurt Ralske. 3 albums au compteur, 2 très bons (l'obligatoire eponyme et joy 1967-1990) , le dernier en roue libre, ont marqué leur courte carrière toujours chez 4AD, soit la boutique où il fallait être lorsque le shoegaze dominait le monde. 20 ans plus tard, je n'arrive toujours pas à comprendre comment ces disques ne sont pas devenus cultes, faut croire que leur petit succés de l'époque (on est maudit ou on est star dès le départ, la pop music n'aime pas les ni-ni) les a propulsés à tout jamais dans la catégorie des groupes sympas.