Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

throbbing gristle

  • Throbbing Gristle

    Un T s'il vous plaît, finalement, on va y arriver à boucler ce foutu alphabet. Pour finir les T (je suis chaud, là !), une vieillerie, une bizarrerie, un chef d'oeuvre incompréhensible : Throbbing Gristle. J'ai mis des années à oser les écouter, craquant le jour où je suis tombé par hasard et pour une bouchée de pain sur 20 Jazz Funk Greats. J'ai pourtant tendance à partir facilement à l'aventure, mais là, entre la discographie pléthorique et introuvable, la réputation scato-sulfureuse et la tête inquiétante de Genesis P-Orridge, j'ai quelque peu flippé avant de me lancer. Au final, en effet, ce disque me fait flipper et j'adore ça.

  • Peter Sleazy Christopherson

    Un rapide et modeste hommage au grand Peter Sleazy Christopherson, qui vient de nous quitter après avoir oeuvré dans 2 groupes phénoménaux, à savoir Throbbing Gristle et Coil