Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

this can't be today

  • Rain Parade

    Dans les années 80, à LA principalement, naquit le Paisley Underground qui fit les beaux jours des college radios et vit émerger des groupes comme Dream Syndicate, Fuzztones, Three O'Clock, les Bangles ou mes petits préférés de la bande, Rain parade. Ce mouvement, comme toujours, émergea en réaction au mouvement précédent, à savoir le punk hardcore. En effet, le Paisley Underground paye hommage aux grands anciens du folk rock, psychédelisme, du Velvet aux Byrds et fut le pendant de la scène néo-zélandaise de Dunedin.  Rain parade vit parmi ses membres éminents, les frères Roback, dont David qui s'en alla ensuite vampiriser quelques jolies jeunes filles au sein d'Opal puis Mazzy Star.