Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

the hearts of empty

  • Dakota Suite

    Il ne m'aura fallu que quelques notes, quelques instants pour tomber raide dingue du nouvel album de Dakota Suite, the hearts of empty, ces quelques notes sont issues du 1er morceau "easy steps" à écouter ci-aprè. 

    o2693834.jpgC'est sûrement l'album le plus proche du jazz dans toute la discographie de Dakota Suite, proche d'un Spain de la grande époque ou de Tortoise. On imagine très bien s'installer dans un bar ou un cabaret comme on peut en voir chez Lynch, commander un whisky et attendre l'arrivée de David Buxton, tard dans la nuit, puis plonger dans sa musique. Chris Hooson viendrait s'installer à notre table, the hearts of empty, album instrumental, étant joué uniquement par son comparse de toujours, on aurait l'alcool mélancolique, une pensée pour ce monde qui va mal (Namiko), ce monde qui se rebelle (Catalunya) et une pensée pour soi-même, penché au dessus de notre verre, uns sourire mélancholique caché derrière un nuage de fumée.