Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

the dream

  • Thee Oh Sees

    Après 4 heures de route pour rencontrer philosophes, économistes et autres spécialistes déblaterer sur le travail, le développement responsable, l'équilibre entre productivité et bien-être au travail etc, etc..alors qu'ils n'ont jamais du foutre les pieds dans une entreprise, il me faut du rock, du bon, du lourd, du garage. En ce moment, et ce, pour un bon bout de temps, le top du genre c'est le nouvel opus de Thee Oh Sees, "carrion crawler/the dream", leur 9ème en 5 ans et de loin, leur meilleur depuis the cool death of island raiders. 3 mois après castlemania, ils réunissent ce qui devait être à l'origine 2 EP (d'où le titre) et sortent donc cette petite bombe.

    Thee Oh Sees (le groupe change d'orthographe comme de chemise) plongent dans les racines du garage, rajoute une poignée de punk, quelques soupçons de surf music avec une sauce psychédelique et te balancent ça dans les dents. John Dwyer, chef garagiste n'invente rien mais recrache avec talent et enthousiasme un sacré bordel.