Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

shorley wall

  • Ooberman

    Ooberman est un  de ces groupes à la carrière éclair, 2 albums au compteur que les critiques de l'époque qualifiaient de "prometteurs."

    C'est vrai que leur musique souffre parfois d'un excès d'ambition à savoir, faire aussi bien que les Beatles, Lee Hazlewood et  Big Star en un seul disque alors qu'on est juste un groupe de plus né à Liverpool, donc capable d'écrire une pop song aussitôt qu'on a vidé sa première pinte. Leur musique a parfois donc le goût d'un bonbon trop acidulé qui finira par lasser sur la longueur.

    Pourtant, j'aime ce groupe et surtout cette petite merveille élegiaque "shorley wall" douce à l'oreille comme la promesse de longues vacances dans un transat à siroter des jus de papayes, bercé par le bruit des vagues. Cette chanson se trouve sur leur tout 1er album : The Magic Treehouse, un condensé de pop symphonique, d'indie rock pour faire les cons comme les copains et quelques gros clins d'oeil en direction de la pop.

    o6778.jpg