Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

shearwater

  • Shearwater - the golden archipelago

    Je disais donc que le dernier album de Shearwater n'était pas bon. Pourtant, je l'ai acheté, parce que j'aime beaucoup d'habitude Shearwater et c'est comme un vieux copain à qui on ne veut pas dire que sa nouvelle gonzesse est conne, non, on l'accepte à table, en espérant qu'il change vite, parce qu'on est patient, mais quand même....

    Donc ce "golden archipelago", qu'est ce que je lui reproche ? Rien de particulier, si ce n'est que je le trouve fade voire indigeste. Alors que sur ces meilleurs albums (rooks le précédent entre autres), Shearwater est à la fois capable de construire de grandes pièces musicales ambitieuses mais aussi de s'inscrire dans un folk rock modeste et émouvant. Là, non, c'est l'envol maladroit d'un pigon bouffi, on oublie qu'on a été elevé au Neil Young pour se rappeler que Arcade Fire a fait un carton et donc on banalise, on nivelle, on devient commun.

    Je suis raide mais qui aime beaucoup...on peut retenir quelques morceaux (le "meridian" qui suit, 1 ou 2 autres) mais la déception domine. Faut-il que je sois un bon copain !

     

  • The Snow leopard

    Allez hop, la chanson de l'année de l'album de l'année

     

  • Mes indispensables 2008

    Bon, on a bouclé les 6 1ers mois de l'année

     Pour contenter mes millions de lecteurs, voilà mes 5 indispensables 2008 à emmener dans son sac de plage :

     

    Shearwater - rook, parce que c'est une pure merveille de folk-rock, une oeuvre comme on en écoute 1 fois par an

    Sun Kil Moon parce que Kozelek est grand, parce que c'est le meilleur son de guitare depuis Neil Young, parce que c'est beau tout simplement

    Fleet Foxes - fleet foxes parce que c'est l'été, parce que leur pop est lumineuse parce qu'ils déboulent d'on ne sait où, parce que c'est bon de siffler sous sa douche

     Pumice -quo  parce que cette musique se mérite, parce que rigueur et improvisation font bon ménage, parce que parfois ecouter différent c'est passionnant

     

    Alain Bashung- bleu petrole, parce que Monsieur Bashung + Monsieur Manset, parce que c'est le plus grand en France, Bashung, quoi, merde

     

    Sinon, économisez 15 euros : n'achetez pas le dernier Coldplay