Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

screamadelica

  • Screamadelica

    20 ans déjà, je viens de me prendre un sacré coup de vieux en voyant passer une version deluxe remasterisée et tout le toutim de Screamadelica, le chef d'oeuvre des Prima scream, peut-être bien le meilleur album des années 90. En effet, cette nouvelle édition (l'album + l'également excellent dixie narco EP ) est rééditée pour les 20 ans de sa sortie, alors que j'ai l'impression de l'avoir depuis quelques mois seulement, saleté de temps qui passe....

     

     

  • Primal Scream

    J'ai le mauvais goût de m'attacher parfois à des groupes parfaitement peu recommandables. Primal Scream est un modèle du genre, mené par cette endive blafarde de Bobby Gillespie, ils enchaînent albums sur albums, sur lesquels, à l'exception notable du fameux Screamedelica, ils rendent hommage à leurs héros de toujours, à savoir les Stones, mais les Stones façons rock stars défoncés et bourrés de pognons (celui qui peut écouter d'une seule traite "give out but don't give up" mérite au moins la légion d'honneur) mais aussi à MBV, Led Zeppelin et que sais-je encore, bref, souvent du n'importe quoi.

    Déjà, commençons par Bobby Gillespie, physiquement c'est monsieur Personne, des cheveux longs et raides, une tronche quelconque, un filet de voix  pas spécialement remarquable, un début de carrière modeste : roadie pour Altered Images, bassiste pour The Wake puis début de la gloire en prenant la batterie derrière les frères Reid pour Jesus & Mary Chain. Pourtant, à l'entendre, dans l'histoire du rock, il y a, genre, Presley, Jagger et Gillespie. Voilà, malgré tout ça, j'aime bien le bonhomme, sa grande gueule et sa culture rock'n'roll.

    Le groupe ensuite : un ancien Felt aux claviers, un ancien Stone Roses à la basse, Kevin Shields en guest de manière quasi permanente,  2, 3 excellents singles d'indie rock pour commencer, puis 2 albums moyens pour enchaîner avant la révolution techno rave du début des années 90. Primal Scream se plonge dedans pour sortir l'immense "screamadelica" mais ça, je l'ai déja dit.

    200px-Screamadelica_album_cover.jpg

     

     

     

     

     

     

     

    S'ensuivront 6 albums plus ou moins bons, plus ou moins couronnés de succès, et bien, je les ai tous ! Parmi tous ceux là, j'ai une affection particulière pour XTRMNTR et vanishing point

    Pour vous confirmer que je suis un vrai grand malade, j'adore leur reprise (avec Kate Moss en pseudo chanteuse !) du fameux "some velvet morning" de Lee Hazlewwod et pour me faire pardonner, je vous mets la version originale (que j'adore également, comme quoi, je ne suis pas complètement irrécupérable).

     

     

    La reprise !

     

     

    L'original !!