Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/10/2011

Psychic Ills

A la découverte de mes nouveaux achats en ce début de semaine, aujourd'hui Haed dreams de Psychic Ills, le 4ème album me semble-t-il de ces rockers psychédeliques de Brooklyn, grands consommateurs de drogues en tout genre si on s'en refaire aux ambiances enfumées et tordues de leurs oeuvres. Avec Hazed Dreams, Psychic Ills change de catégorie, abandonne le bruit brut de Dins ou Early Violence pour s'aventurer vers des sommets de léthargie tout à fait impressionnants, dignes de Spacemen 3.