Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

nyx

  • Mansfield Tya - Nyx

    Comme tous les lundis, passage par les meilleures boutiques en lignes pour lancer les commandes du jour, rituel absurde et très mal compris de mon desespéré banquier mais nécessaire à mon équilibre psychologique. En effet, à part l'été où il faut bien que je me repose et quelques autres périodes peu propices aux bonnes nouveautés (les disques c'est comme les crevettes, on ne peut pas en trouver n'importe quand !), je clique donc "validez votre commande" à la fois enthousiaste comme un sale gosse et un peu désolé de céder encore une fois à ces impulsions pathologiques. Pour aujourd'hui, je me suis précipité sur le nouvel album de Mansfield-Tya au titre mystérieux de Nyx (a priori une déesse de la nuit, mais ne me demandez pas chez qui). Les 2 nantaises plongent au coeur de la nuit, une nuit très noire, très sombre, à la limite du désespoir,  mais une nuit qui pulse, qui respire fort aux sons nouveaux ici de boites à rythmes et de synthés. Pas loin au final d'être mon album avec du français dans le texte de l'année.