Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

nick cave

  • Nick Cave - jubilee street

    Bon, j'étais parti pour annoncer tous les groupes de la route du rock, et au bout de 3 notes, j'en suis à commencer le bilan...une feignasse, je ne vous dis pas. Très belle édition avec la champion incontesté, vainqueur par KO : Monsieur Nick Cave qui de from here to eternity à Stagger Lee en passant par the Mercy Seat et Tupelo nous a fait un somptueux best of et mis en valeur un dernier très bon album comme le prouve le jubilee street qui suit :

     

  • Nick Cave & the bad seeds

    Entre les douteux Grinderman et le raté dig, Lazarus, dig, il y a de quoi ne pas préter attention à un nouvel album de Nick Cave prévu le 18 février prochain. Pourtant à l'écoute du 1er single (pas mal, on comprend d'où vient Timber Timbre) et bordel, quoi, c'est Nick Cave quand même, le Nick Cave avec ses vilaines graines, on commence quand même à frémir, à être à l'affut du moindre son, de la moindre note. Soyons fous, si la fin du monde pouvait se pointer après la sortie de push the sky away, on aura peut-être bien là le grand retour 2013.

     

     

     

  • Roland S Howard

    Pour commencer cette nouvelle année, hommage à Roland S. Howard, qui malheureusement, ne verra pas 2010 puisqu'une saloperie de cancer l'a foudroyé le 30 décembre à 50 balais tout juste. Roland S. Howard était australien, tint la guitare et parfois le micro au sein de Birthday Party avec Nick Cave, Crime & the city solution, Boys Next Door ou These Immortal Souls.