Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

new fast automatic daffodils

  • New Fast automatic daffodils

    New fast automatic daffodils, faut croire que j'ai toujours un faible pour les groupes qui portent un nom à la con. Là, ces 5 macuniens firent fort, pour ceusses qui causent pas la langue de Shakespeare, daffodils c'est des jonquilles. Ca tombe bien, parce que c'est la saison. Bref, ces nouvelles jonquilles rapides et automatiques (traduction super approximative) vécurent le temps de 3  albums le mouvement madchester mais pas de bol pour eux, c'était loin d'être les plus glamours et malgré un certain talent, bien au dessus en tous cas de pas mal de contemporains, ils restèrent un peu sur la touche, comme des comptables avec leurs grosses lunettes double dans les couloirs de l'hacienda. Pourtant de fishes eyes à stockholm, en passant get better, les New Fads réussirent souvent à concilier toutes les mouvances de Manchester, de Joy Division à Happy Mondays en passant par A Certain Ratio. 20 ans plus tard, (putain, 20 ans déjà ! ) , j'ai toujours envie de tout balancer en l'air quand je les écoute, j'ai même du acheter un djembe à l'époque pour accompagner ma vieille cassette de pigeonhole, ce qui d'ailleurs dut mettre fin à toute nouvelle tentative artistique de ma part. Il n'empêche, ça reste un foutu bon groupe.