Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lucinda

  • A certain ratio

    J'ai toujours beaucoup aimé les seconds couteaux, les oubliés de la gloire, les losers même pas magnifiques. Dan le genre, A Certain Ratio se pose là, faut dire qu'en face d'eux, il n'y avait rien moins que New Order, qui à chaque titre, inventaient la new wave, le post punk et l'elelectro (bon, ok, j'exagère) alors qu'A Cetain ratio tentait plus ou moins la même chose au même moment, petits lads se révant James Brown. ACR fut même responsable du tout 1er single sorti chez Factory.

    Malheureusement, New Order rafla tout, bientôt suivi sur le label de Tony Wilson par les voyous d'Happy Mondays alors que Simon Topping et ses potes attendent toujours le train de la gloire malgré ces tubesques "do the du", "schack up" et autres morceaux alliant la spontaneité du punk au bouillonnement du funk. C'est d'autant plus rageant quand on voit le buzz créé autour de branlotins du genre Vampire Weekend.