Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lou barlow

  • Sebadoh

     

    Avec Sebadoh, Lou Barlow est, en quelque sorte, le fantasme ultime pour tout fan de musique indépendante, enfin pour moi, je veux dire. Pourquoi lui, et pas Daniel Johnston ou Jad Fair ou je ne sais qui ?

    Je n'en sais rien, peut-être est-ce toujours ce mélange d'explosion sonore, de morceaux lents et déchirants,...puis cette voix tellement naturelle. La musique de Sebadoh permet à la fois de faire le con dans tous les sens mais aussi à pleurer, on peut-être un indie kid, on a un coeur, quoi, merde. Plus émouvant que Dinosaur Jr, plus naturel que Nirvana, moins intransigeant que Fugazi, plus célebre que Husker Du, Sebadoh, c'est ma madeleine indépendante

     

  • The Folk Implosion

    Je vous parlais il ya peu du plaisir que j'avais à entendre Lou Barlow chanter sur le dernier album de Dinosaur Jr. Le plus belge des indie kids m'a gentiment rappelé que Lou Barlow, c'est aussi et avant tout le leader de Sebadoh, Folk Implosion ou Sentridoh.

    Sans être un vocaliste exceptionnel, c'est vrai que Lou Barlow a toujours l'art et la manière de m'émouvoir avec sa voix simple et naturelle, en particulier sur les morceaux mid-tempo qui jalonnent ses divers albums, comme une respiration entre 2 sprints de fous furieux.

    Commençons donc par The Folk Implosion et en particulier cette BO au succès surprise du très bon Kids de Larry Clark :

     

    Pour Sebadoh, ça sera pour plus tard, je vous mets l'hymne ultime du Beachboy et du Dr. Out de côté !