Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

john cale

  • John Cale - shifty adventures in nookie wood

    On a beau avoir quelques années au compteur, quelques milliers de disques écoutés, on arrive encore à trépigner comme un gosse. J'ai la chance maintenant de rentrer dans ma demeure pour couper avec le taf le midi (un putain de luxe, croyez-moi) et quelle ne fut pas ma surprise en ouvrant ma boîte aux lettres de voir une grande lettre cartonnée taille 33 tours en provenance d'Angleterre avec le petit logo Domino records !

    En 2 secondes, l'enveloppe est ouverte et sous mes grands yeux d'enfants, le dernier vinyle de John Cale : shifty adventures in nookie wood, avec un petit 45 inédit pour compléter le tout. pour finir de m'achever, la pochette est signée de Monsieur Cale lui-même. Déjà que quand je reçois un disque que j'ai commandé, je suis comme un gosse, mais là, juste pour avoir laissé un petit message sur le net...joie, bonheur et tout ça, tout ça ! Donc maintenant, je me la joue, John et moi, on est copain, il m'envoie ses disques, demain Lou Reed vient prendre le petit déj et Nico aussi... si elle était disponible.

    En plus, même si on n'en a pas beaucoup parlé de ce disque, il est très bon. 

     

     

     

     

  • John Cale

    Bon, demain soir si tout va bien, j'oserais prendre la route du Cargo et je passerais la soirée en compagnie de John Cale, je suis à la fois impatient comme un fou (John Cale, merde !) et légèrement inquiet (John Cale, ça fait un moment qu'il se la coule douce, non ?). Le bonhomme est de retour dans tous les cas, signature chez Domino (double six pour être plus précis), 1er EP 6 titres certes inégal (il devrait éviter de chanter en français !) mais quelques perles, le bonhomme, bien que le poil soit devenu blanc, semble être en grande forme, verdict demain !