Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

field mice

  • Field Mice

    A la fin des années 80, Sarah Records fut un des labels indépendants les plus remarquables d'Angleterre (Bristol exactement). Sortant principalement des 45  tours, pochettes faites main, ils furent le fer de lance de la vague indie et twee pop. Le label vécut ainsi 8 ans et permit à des dizaines de groupes de se faire connaître, parmi eux, sont hautement recommandables les St Christopher, The Sugargliders, East River Pipe et quelques autres. Si je ne dois en retenir qu'un, ça serait Field Mice et surout cette parfaite pop song jouée avec des moufles et chantée le nez dans les chaussettes : "sensitive". Cette chanson est un miracle, la chanson d'adolescents sensibles qu'on aurait toujours révé d'écrire et sur laquelle on tombe par hasard, un soir, en écoutant Lenoir, aiguillé par les chroniques de JD Beauvallet sur ce remarquable fanzine qu'étaient les Inrockuptibles à l'époque. Field Mice vécut 3 ans, sortit quelques albums, rebondit sous d'autres formes (Northern Picture Library ou Trembling blue stars) et devint culte au Japon mais jamais, ils n'égalèrent ce "sensitive", chanson en elle-même inégalable.