Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

colour trip

  • Ringo deathstarr

    J'avais un peu zappé le premier album de Ringo Deathstarr "Colour trip", j'avoue même qu'à son écoute leur shoegaze sous haute influence My Bloody Valentine, Lush et consorts m'avait quelque peu exaspéré n'y ayant pas trouvé le début d'une idée originale. Pourtant, ayant creusé l'affaire de mes petits favoris de l'année "for those who know, je découvris que les 2 groupes étaient plus ou moins connectés à une obscure scène d'Austin. Je me repenchais donc sur la question, l'originalité, je ne trouvais point mais quelques excellents titres s'incrustèrent favorablement dans mon petit crane. Le revival shoegaze perdure encore !