Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

child of lov

  • 2013 n°7

    J'aurais bien aimé ne pas faire cette note, ce n'était même pas prévu car le 1er album de Child of Lov est un bon album, pas parfait, un poil décevant par rapport à ses épatants 1er singles. Il y a un an et quelques, j'écrivais en ces lieux que le bonhomme était promis un avenir en or, oui, mais voilà, Cole Williams, l'homme derrière Child of lov vient de décéder à 26 balais seulement. J'aurais tellement souhaité avoir raison sur son futur succès, saleté de news.