Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

califone

  • Califone - giving away my bride

    Retour de vacances, reprise en douceur, moral dans les chaussettes à reprendre le taf, un petit Califone (giving away the bride, morceau d'ouverture de l'indispensable all my friends are funeral singers) pour repartir du bon pied :

  • Mes indispensables 2009 dernière partie

    Allez hop, on boucle cette année 2009, le tout en vrac :

    En cette année, j'ai également adoré ou beaucoup aimé Califone, Atlas Sound, Andrew Bird, Cold Cave, Blank Dogs, Le Loup, Circulatory System, Sonic Youth et quelques autres mais je dois revenir vers ce qui restera comme l'album de l'année, non pas musicalement, car c'est lon d'être le meilleur, mais comme phénomène à savoir le "merriweather post pavilion" des Animal Collective. J'entends déjà les railleries de certains de mes amis, comme quoi ce groupe n'est qu'une baudruche hype incapable de pondre une vraie chanson.

    Pourtant, 2009 est leur année, car ils ont entrainé dans leur sillon toute une flopée de groupes branchés sur 40 ans d'histoires musicales, que ce soit le psychédelisme, le folk, l'electro ou l'indie-rock, les Animal Collective sont en effet d'immenses partouzeurs, alchimistes à la discothèque semble-t-il infinie, mixant expérimentations vaporeuses et sens de la fête. Avec Animal Collective, on pourrait parler maintenant des petits-enfants du rock, nos gosses en feront un groupe culte.

     

  • Califone !!!!!!!!!

    O commentaire sur ma note précédente, une critique rachitique sur les inrocks, cette fabuleuse fanzine devenue un ersatz de magazine culturel, des ventes inexistantes ou presque, je lâche pas l'affaire et je vous le redis tout de go, le dernier Califone "all my friends are funeral singers" est avec Bill Callahan, l'album de cette année qui me fera dresser encore les poils dans 10 ou 20 ans. Donc vous arrétez de vous poser la question de savoir s'il vous faut vraiment la dernière peugeot pour écouter Grizzly Bear ou si Animal Collective, finalement si c'était pas mieux avant, non, la seule chose à faire, c'est de filer au magasin de disques le plus proche et d'acheter cette foutue galette. Voilà !