Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

brian jonestown massacre

  • Brian Jonestown massacre

    Après une 1ère partie sympathique mais anecdotique (bon, ok, j'ai surtout oublié le nom du groupe), les 8 Brian Jonestown Massacre, Newcombe et Gion en tête arrivent sur la scène de la Carène et c'est parti pour 1h30-2h00 de leurs "tubes"en oubliant sciemment qu'ils viennent de sortir un nouvel album (revelation)pourtant très bon. Le concert passe tout seul, c'est carré, ils ont l'air heureux d'être ensemble, le public réagit au quart de tour et à part quelques coups de moins bien, ce fut nickel devant la foule des grands soirs :

     

  • Brian Jonestown Massacre

    Petite séquence rattrapage pour vous dire tout le bien que je pense du dernier Brian Jonestown Massacre, aufheben. Album foutraque d'un groupe foutraque, on frise comme souvent le n'importe quoi avec génie. Psychédélique, drogué, pop et baroque, Anton Newcombe mélange allégremment New Order et les Byrds pendant que ses meilleurs ennemis de Dandy Warhols sortent un insipide nouveau disque.Toujours à côté de la plaque mais tellement attachants pour l'un de leurs meilleurs albums depuis longtemps.