Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bastards

  • Swell

    Quand on se lance un peu n'importe comment dans l'idée d'un blog comme le mien, on espère entre 2 nouveautés ne pas oublier quelques groupes qu'on aime au plus haut point. Après 800 et quelques notes, on pourrait imaginer avoir fait le tour de ses poulains mais au hasard des écoutes, il m'arrive encore de me taper la tête contre les murs devant tel ou tel oubli. Ainsi, là, maintenant, me dire que je n'ai jamais pensé à vous dire comme je suis raide dingue de Swell, et ce, maintenant depuis plus de 20 ans, ça me donne des envies de me flageller.

    A 41 ans passés, eh bien (?) tout le monde veut savoir que quand je serais prêt, je pourrais vous dire que j'ai le béguin pour ces belles personnes, malgré trop de jours sans réfléchir. Pour ceusses qui comprennent cette phrase, respect éternel, pour les autres, je ne peux rien.

    Allez hop, une petite merveille issue de bastards & rarities :