Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

route du rock - Page 3

  • Lower Dens à la route du rock

    Bon, j'avoue, j'ai foiré mon alphabet dans les grandes largeurs, mais faut comprendre, la famille, les vacances, tout ça, tout ça....et maintenant, c'est bientôt la reprise avec les bonnes nouveautés qui reviennent et dont j'aurais forcément envie de vous parler. Entre temps, il y a quelques jours, le festival de la route du rock, forcément ça aussi, faut que je vous en cause.

    Comme je suis têtu, je vais quand même aller jusqu'au bout, en trichant un peu, genre aujourd'hui-même. Pour L, Lower Dens, que j'ai donc vu à la Route (voyez comme j'ai de la suite dans les idées !).

    Que dire, je suis toujours amoureux de Jana Hunter, même si je suis resté musicalement sur ma faim, il m'a manqué le frisson, l'émotion, alors que cela n'a été qu'une suite de bons moments avec quelques ratés notables (brains expedié à la va-vite). Bref, un groupe à qui il faut laisser du temps, parce qu'ils sont capables de rares fulgurances et que leurs 2 albums regorgent de moments délicieux. Lower Dens fut à l'image de cette soirée du samedi, pas mal mais il a manqué le truc qui rend la soirée mémorable. En plus compter sur Lower Dens, the XX ou Breton pour attirer les foules, c'était un brin optimiste, résultat : petite chambrée (13 000 au total) ce qui fait mal au vue de la prog. nickel pour un gars comme moi.

     

     

     

     

  • Hope Sandoval - trouble

    parmi les bonnes choses qui m'attendent pendant mes vacances qui approchent, je crois bien que la rencontre avec Hope Sandoval du côté de St Malo en sera le point d'orgue. Quand je pense qu'un sale gosse brestois ne fera même pas  le voyage, y a des claques qui se perdent !

     

     

  • la route du rock 2009

    A la route du rock 2009 à St Malo, j'ai aimé :

    -La voix, l'humour et la classe de Mark Kozelek

    -La prestation de Tortoise, mélange savant de technicité et d'émotion, à la fois pointu et dansant

    -Revoir My Bloody Valentine, s'amuser de leur volonté de tout exploser

    - La petite St Vincent derrière sa grosse guitare, bien plus intéressante que sur son dernier opus

    - Les promesses entrevues par les concerts de Papercuts et The Present

    - Bouger mes guiboles intelligemment sur Four Tet

    - 2, 3 bricoles chez Deerhunter et Marissa Nadler

    - Bill Callahan

    - ëtre surpris par Andrew Bird, j'avais quelques doutes sur sa capacité à jouer live, il ne m'a fallu qu'un ou 2 titres pour changer d'avis

    - Le look du roadie d'Andrew Bird

    - Le courage de Dominique A, tout seul sur scène comme un grand, nous offrant en prime un magnifique inédit "manset" et une version tendue et sèche du courage des oiseaux"

    - La capacité de Grizzly Bear à retranscrire sur scène toute l'inventivité de leur musique

    - L'ambiance, les gens, les rencontres