Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

kiwi - Page 8

  • Little pictures

    Des petites images en provenance de Wellington, en Nouvelle-Zelande. Pas beaucoup de moyens, des claviers un peu cheap mais une foutue joie de vivre se dégage de cet album quasi introuvable de Little pictures "owl + owl" sorti en 2008.

    Allez tous en coeur :

    "this house is is very small, its very small
    there's shelves in every room and it can fit us all, fit us all, fit us all."

     

  • Peter Jefferies

    Pete Jefferies, avec son frère Graeme, firent partie de certains des meilleurs groupes de la scène post-punk neo-zelandaise, d'abord avec "nocturnal projections" puis "this kind of punishment". Dans ces groupes, peter Jefferies s'essaye principalement à la batterie, il est d'ailleurs actuellement prof de batterie en Nouvelle-Zelande, mais aussi le piano, qu'on retrouvera régulièrment pour des morceaux ultra dépouillés sur ses oeuvres solos.

    En effet, en 1990, il se lance seul, 5 albums suivront, le dernier datant maintenant de près de 10 ans. L'incontournable est son tout premier "the last great challenge in a dull world", incroyable album mélangeant morceaux folk mélancoliques et saillies post-punk parfois même dans le même titre, le genre d'albums sur lequel on retient son souffle, bouleversé par tant de mélancolie et scotché par ses éclairs électriques. Un disque qui confirme encore une fois que l'air qu'on respire en Nouvelle-Zélande produit des phénomènes étranges dès lors qu'on est musicien.

     

     

  • Garageland

    Garageland, je suis bien incapable de me rappeler le titre des 2, 3 albums que je dois avoir dans mon bordel organisé mais par contre, cette chanson, fingerpops, et ces quelques lignes "I drive my car up to the lake as if there's someone to awake. Haven't been to bed for days,
    I live in a twilight haze" j'ai du brailler des milliers de fois ce quelques mots avec mon frenchie accent à fond dans ma vieille renault 5 (d'occase, je suis pas si vieux !) pour couvrir le bruit du moteur. Je crois bien qu'elle a participé à ma tentative d'homicide sur ce pauvre sanglier, qui ne demandait rein à personne, la R5 n'a pas survécu, j'ai quand même sauvé la Ké7 de Garageland.