Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 4

  • Matt Elliott

    Comme promis, quelques mots sur Matt Elliott qui fit donc la 1ère partie de Mendelson vendredi soir à Brest : Tout seul avec ses bandes pré-enregistrées et sa guitare, le grand bonhomme timide mais sympathique nous fit quelques morceaux assis sagement sur sa chaise. Un magnifique dust flesh and bones pour commencer (this is how it feels to be alone...tu m'étonnes !), une version dépressive du Bang Bang de Petula Clark et quelques autres chansons tristes et depuis lors, je revois mon jugement sur l'artiste que je n'avais guère suivi depuis la mise en jachère de The third eye foundation. Bon concert, bon gars, très bonne musique 

     

  • Mendelson

    Hier, à Brest, je crois bien avoir vu mon concert de l'année avec la doublette Matt Elliott (j'y reviendrai plus tard) et surtout Mendelson. Pas la foule, c'est le moins qu'on puisse dire, mais tant pis pour les absents, ils ne savent pas ce qu'ils ont perdu, les pauvres. J'avance donc pas géné par la foule, me précipite au merchandising, n'ayant pas encore acheté leur dernier album et me procure donc le disque au grand plaisir du grand à lunettes derrière sa table, on discute le coup, le manque de public, les 33 tours toujours pas dispo et hop, il est temps de se précipiter devant la scène (c'était pas trop dur), quand après moultes réflexions, je me rendis compte que le grand à lunettes qui vendait ses skeuds, c'était Pascal Bouaziz lui-même. Bref, quelques instants de panique en éspérant ne pas avoir dit de conneries....Après un set de Matt Elliott relativement court, place à Mendelson : là, la claque, la classe, scotché dès "la force quotidienne du mal" en intro jusqu'au final "avant la fin"-"il n'y a pas  d'autre rêve" bouleversant.

    Comme le monde est mal fichu et sourdingue, rien ou presque du dernier album sur youtube, on replonge donc dans un vieux morceau :

  • Deerhunter

    Monomania, la chanson extraite de monomania, l'album : le nouvel album de Deerhunter est drôlement bien, peut-être bien le meilleur d'une discographie que j'ai toujours défendue :