Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 6

  • Divine fits

    Le nez qui coule, les jambes en coton, la tête dans un étau, ça sent l'hiver pour ma petite personne. Je tousse, j'éternue, je frissonne, je frissonne, mais je ne suis pas le seul car un handsome furs, un spoon et quelques autres se sont réunis pour un mini super groupe du nom de Divine fits. Ils sortent un très sympathique 1er album " a thing called divine fits" soit la somme des talents respectifs de ces messieurs (de l'indie rock ricaine tout ce qu'il y a des plus classiques) mais avec la chanson qui fait la différence : shivers (d'où mon introduction...) une reprise de Boys Next Door, le tout 1ere mouture du Birthday Party de Nick Cave et cie. Sur ce, un grog et au lit !

     

  • The Child of lov

    Aujourd'hui un pari, soyons franc, je ne suis pas le seul à le faire car ce morceau agite les bloggers depuis quelques mois. The Child of lov est donc peut-être bien le buzz à venir, il utilise la bonne recette actuel, à savoir, un nom mystérieux (notez le e en moins de love), pas d'infos ou presque à l'instar de Breton ou Wu Lyf des débuts. Cependant, au delà de ces grosses ficelles, il faut reconnaître que ce 1er morceau est méchamment bien foutu : voix sexy et funky, rythmique qui claque et refrain qui s'incruste pour la journée. Domino Records, ces gros malins, ont bien senti le filon et le jeune homme (???) devrait continuer dans cette respectable maison.

     

  • Moon duo - circles

    Ce ne sera que la 3ème fois que je parle de ce duo en 3ans, faut croire que Moon Duo s'est intallé parmi les groupes dont j'attends chaque nouvelle aventure avec une certaine impatience. C'est le cas avec ce circles qui reprend là où Mazes se concluait, à savoir un krautrock psychédélique fait de boucles et de reboucles. L'album est peut-être un peu moins noir, presque pop parfois, à l'image d'une pochette toute colorée. Alors que Wooden Shjips nous a donné un west un poil ennuyeux, Ripley et sa copine nous offre un très savoureux disque.