Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 3

  • Born ruffians

    C'est le printemps,enfin, c'est ce qu'on dous dit.  J'ai besoin de légereté en ces temps pollués par la connerie ambiante, la bétise crasse couverte sous de grasses nappes de fumisterie intellectuelle et...bref passons, donc merci aux sympathiques chevelus de Born Ruffians d'avoir un jour composé cette petite ritournelle "little garçon". Ils ne feront jamais aussi bien, j'en suis quasiment sûr mais cette petite chose vaut tout l'or du monde.

     

    "I'm a little garçon in my head" ....

     

     

    vous trouverez ce titre sur le plutôt bon 1er album de  Born Ruffians "red yellow & blue"

  • Rocky Votolato

    Me révant toujours le Alan Mc Gee du 21ème siècle, afin de devenir riche, célèbre et....complètement fou, je continue modestement à quelques projets musicaux de quelques artistes que j'admire depuis quelques temps. Ok, entre Marissa Nadler, Spain et Rocky Votolato, c'est pas gagné pour amasser disques d'or, awards et autres babioles mais là n'est pas le but du jeu. Bref, ce matin, j'ai le bonheur de vous présenter  television of saints, l'excellent nouvel album de Rocky Votolato, financé en partie grâce à Kickstarter et qui suit avec bonheur le tout aussi bon true devotion.

     

  • Frankie Rose

    Au vue de son CV, on pourrait se méfier, voire même carrément passer écouter : batteuse chez les Vivian Girls puis chez les Crystal Stilts avant d'atterrir au final chez les Dum Dum Girls. Certes, ces 3 groupes ont fait des choses fort sympathiques mais bon, rien ne laissait présager de la qualité de son "interstellar" album qui porte bien son nom tant on a le sentiment d'être loin dans les étoiles (album dream pop en diable). Sur le papier, ça pourrait donner Dee-Dee Ramone rejoignant les Cocteau Twins, mais au final, cela fait encore un très joli disque en 2012.