Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Among the leaves

    Among the leaves est le nouvel album de Mark Kozelek, enfin Sun Kil Moon et comment dire, comme souvent avec le grand Mark, c'est magnifique. Long album de 17 chansons, j'en suis loin d'avoir fait le tour depuis que je l'ai mais ce "that bird has a broken wing" me file des frissons à chaque écoute. Je sens que cet album ne fait pas l'unanimité, trop long (l'album), trop court (les chansons), un côté bucolique et discret qui peut surprendre après les grandioses april et admiral fell promises, et pourtant je craque encore, avec cette impression étrange mais très agréable que Mark Kozelek s'est invité chez moi pour jouer simplement quelques belles chansons.

     

     

  • Paul Buchanan

    Une voix, un piano...il ne faut pas plus pour faire l'un des plus beaux albums de l'année, c'est ce que nous a offert depuis peu Paul Buchanan avec son mid air. C'est d'ailleurs une de ses spécialités de me bouleverser le Paul Buchanan, 23 ans après l'incontournable hats de Blue Nile. Beau tout simplement

     

  • Tranquility Bass

    Parfois, on n'a pas besoin de dépenser des sous pour se faire plaisir, il suffit juste de ranger ses disques pour retomber sur l'un de ses albums préférés lorsqu'il était sorti. Pour le coup, c'est sorti en 1997, l'album s'appelle let the freak flag fly (oui, le titre dit vrai : on est en plein trip psychédelique) et le groupe Tranquility Bass (un seul bonhomme d'ailleurs) et je ne l'avais pas écouté depuis un sacré bout de temps. Je me rappelle qu'à l'époque le disque s'était plutôt fait concasser par la critique, le mélange psyché-dance floor n'ayant pas encore déchaîné les foules alors que les Animal Collective entres autres ont du piocher pas mal d'idées dans ce let the freak flag fly.