Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Actress

    Dans ma courte série instrumentale, retour à l'actualité avec une bombe signée Actress : RIP. J'avoue être le plus souvent relativement hermétique à toute cette minimal techno, IDM ou micro house (mais où vont-ils chercher tout ça ?) mais là, j'avoue avoir craqué. Actress, c'est Darren J. Cunningham, à la fois musicien mais aussi propriétaire de sa propre maison d'édition (werk discs) et sûrement plein d'autres choses mais trêve de bavardages, écoutez-moi ça les aminches, de l'or en barre :

     

  • Glenn Branca

    Comme c'est dimanche et que je ne déborde pas de courage et dans la perspective de la fête du travail, je mets les chanteurs en vacances et vous propose une série de morceaux instrumentaux. pour commencer cette courte série, une vieillerie mais une bonne : un extrait de The ascension de Glenn Branca sorti en 198, la toute 1ère oeuvre solo d'ailleurs de ce fou furieux et chef d'oeuvre absolu.

     

     

     

     

     

  • Une soirée au Vauban 2ème partie

    Après le bonheur de voir Barzin pour la 1ère fois sur scène, place aux vedettes du soir, à savoir Great Lake Swimmers venus présenter leur petit dernier "near wild everywhere", que j'avais trouvé fort agréable mais un peu light. La découverte sur scène de la plupart de ces titres finalement me donne envie de réévaluer cet album car il faut reconnaître que Tony Dekker et ses pôtes sont très bons sur scène, malgré une rouquine violoniste un poil envahissante. Par contre, dès que Tony Dekker nous la joue dépouillé, il prouve que niveau voix, il n'y a pas grand monde pour la chatouiller en ce moment. Au final, très bon groupe, très bon concert, très bonne soirée !