Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Eric Matthews

Dans l'attente fébrile de découvrir en 2012 les nouveaux hymnes de Cardinal et suite à l'achat pour une bouchée de pain (c'en est même malheureux) de son fabuleux "it's heavy in here", je vous propose d'attaquer ce week-end en compagnie de bien trop méconnu Eric Matthews, le Van Dyle Parks des années 90.

Les commentaires sont fermés.