Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/09/2011

Yellow Swans

On passe parfois de telles journées pourries à croiser les plus exceptionnels abrutis que même la plus délicieuse des chansons pop ne réussit pas à vous rendre le sourire. Non, dans des cas extrèmes comme aujourd'hui, c'est des groupes comme Yellow Swans qu'il me faut, du noise/drone qui vous purifie, vous vide, vous scotche dans un univers de sons et de bruits. Le groupe de Portland a splitté il y a 2 ans mais finit sa carrière sur l'immense "going places".

 

28/09/2011

Bilboquet

Quelle ne fut pas ma joie de retrouver en commentaires le grand et beau Bilboquet qui se fait rare en ces lieux mais faut dire que la musique et lui ça fait méchamment 2. Être aussi sympathique et avoir un tel manque de goût en matière de musique me laisse pantois, il suffit de voir son incapacité à comprendre que les meilleurs shoegazers produisent les plus délicieuses mélodies. Il n'empêche, le jeune homme est drôle, très drôle, la preuve :


http://uneplumesurlefil.hautetfort.com/

 

J'hésitais pour lui faire plaisir entre Kassav et Carlos Santana, je crois qu'un Charles Mingus fera plutôt l'affaire :

 



27/09/2011

Ringo deathstarr

J'avais un peu zappé le premier album de Ringo Deathstarr "Colour trip", j'avoue même qu'à son écoute leur shoegaze sous haute influence My Bloody Valentine, Lush et consorts m'avait quelque peu exaspéré n'y ayant pas trouvé le début d'une idée originale. Pourtant, ayant creusé l'affaire de mes petits favoris de l'année "for those who know, je découvris que les 2 groupes étaient plus ou moins connectés à une obscure scène d'Austin. Je me repenchais donc sur la question, l'originalité, je ne trouvais point mais quelques excellents titres s'incrustèrent favorablement dans mon petit crane. Le revival shoegaze perdure encore !