Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Connan Mockasin

    La scène neo-zelandaise, après quelques années de vaches maigres quand les maîtres de Flying Nun, prirent du recul, connut un creux. Depuis quelques mois, néanmoins, on sent plus qu'un frémissement, un tas de nouveaux groupes émergent, Phoenix Foundation, Little Pictures...mais également cet étrange Connan Mockasin, jeune homme à l'imagination fertile et à l'univers fantastique. une voix d'enfant, des douces mélopées remplis de bruits inquiétants. on a parfois l'impression de mettre un pied chez le Tim Burton des débuts, à la fois enfantin et étrange. Magnifique album digne de la Nouvelle Zélande !

     

  • Viking Moses

    A l'instar de Peter & the wolf ou Hope ALong, queen Ansleis, Viking Moses fait partie de ces quelques artistes que je cherche désespèrement à suivre ou pour le moins à avoir des nouvelles. Complètement inconnus en France, voire en Europe, quelques sorties rares sur d'obscurs labels, on n'est pas là dans le professionnalisme à tout crin, les cours de chant et les enregistrements high-tech, non, là, ça sent la canette renversée, le pétard mal éteint, les fins de mois sur le canapé du copain, la vie, quoi.

     

     

     

     

  • Neutral Milk Hotel

    Avec "in the aeroplane over the sea", Jeff Mangum mélange 2nde guerre mondiale et indie-folk, Anne Franck et Olivia Tremor Control, c'est dire si cet album est étrange et unique. Quasi passé inaperçu en France à sa sortie (en 1998, genre le jour de la fête à Zidane et cie), on tient là pourtant un foutu grand disque.