Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Florent Marchet

    J'aimerais bien plus souvent parler des artistes français que j'aime, mais, plus le temps passe, plus la recherche d'un skeud de chez nous dans ma discothèque s'apparente à une plongée dans les grands fonds, les yeux bandés. Parmi ceux qui trouvent grâce à mes yeux et à mes oreilles, Florent Marchet, qui sortit en 2004, le très bon Gargilesse. Certes le suivant était beaucoup moins réussi mais on fera attention au 3ème qui doit arriver cette année.

     

     

     

  • Zelienople

    Quel plaisir de tomber par hasard (merci Internet !) sur un groupe dont on ne connait absolument rien, dont on n'avait même pas entendu parler ne serait ce que la semaine dernière. Zelienople, drôle de nom pour un groupe qui semble exister depuis des années, puisque j'ai repéré 6 albums différents et encore, en creusant bien, on devrait mettre la main sur d'autres pépites !

    Que sais-je sur eux ? rien ou presque, un trio de Chicago qui semble choisir ses labels au hasard, de préférence obscurs et fauchés. Leur dernier album, par lequel j'ai découvert  ce groupe, s'appelle  "give it up" est disponible chez Type records petit label de Manchester. Quant au groupe, pas ou peu d'infos, ça pourrait être mes voisins que je ne le saurais pas. Musicalement, rien de neuf certes mais des influences à chercher du côté de Hood, Bark Psychosis, parfois même Califone quand la tension se relâche et que le groupe sort la tête (en extrait, all I want is calm, titre parfaitement en raccord avec la musique).

    J'en ai déjà commandé 2, la suite plus tard, je sens que je vais passer quelques temps avec Zelienople, ils ne feront jamais le tube de l'été, mais en cet hiver pluvieux et froid, c'est la bande-son idéal.

     

  • Four tet (2)

    J'adore cette période de l'année où le marché musical s'emballe, après 2 mois à avoir essayé de nous refourguer toutes les compilations possibles et imaginables à coller sous le sapin. En effet, ça y est, 2010 est enfin lancé, la carte bleue commence à chauffer, le banquier à tirer la tronche. Pour tout vous dire, mon banquier, je lui ai fait gentiment comprendre que le dernier Four Tet est un disque tout à fait indispensable à ma discothèque, parce qu'un musicien talentueux et exigeant qui te colle la banane toute la journée, t'en as pas des tas dans l'année. et que, non, là, franchement, je ne peux pas m'en priver...mon banquier n' a pas l'air de comprendre, pourtant, je lui ai même proposé de lui en faire une copie, il n'a même pas voulu. C'est parfois con, un banquier....