Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Boo Radleys 2

    On est mardi, c'est le retour du shoegaze sur ma vie lamentable. Aujourd'hui, les Boo radleys, le groupe de Sice et de Martin Carr. Je vous en avais déjà parlé il y a de ça quelques semaines, mais je ne peux qu'y revenir tant j'adorais ce groupe à l'époque, pop flamboyante, rock euphorique, des mélodies incroyables, un son proche de la perfection.... Oui, vraiment, en ces années 1990, ces vilains petits canards firent de la musique belle comme un vol de cygnes, le soir au dessus des joncs. Everything's alright forever, giant steps, wake up...au moins 3  albums tout à fait indispensables, c'est un cliché mais ce groupe devrait être aussi célèbre que les Beatles.

     

  • Bike for three !

    Depuis quelques jours, le "more heart than brains" de Bike for three ! ne quitte pas ma chaîne Hi-fi. Parfait mélange de hip-hop et d'electro (sorti chez Anticon, gage de qualité), Bike for three ! est en fait la rencontre virtuelle entre Buck 65, le Tom Waits canadien du hip hop et la belge Greetings from Tuskan (Joell Phuong Minh Le), experte en electronica (j'avoue, je ne connais pas du tout ce qu'elle fait). Virtuelle, en effet cette rencontre, car les 2 protagonistes, donc, ne se sont jamais rencontrés, Greetings from Tuskan envoyant ses constructions electroniques par le net et sur lesquelles, Buck 65 vient y poser son flow, c'est rien bien le monde moderne !

    Malgré cette distance physique entre les 2 aristes, tout cela donne un disque néanmoins cohérent dans sa construction (enchaînement de morceaux parfois groovy, parfois purement hip hop, parfois délicatement electro). "more heart than brains" dit le titre de l'album, pourtant il y a 2 cerveaux en pleine ébullition sur ce disque.

     

  • Mark Kozelek

    Comme tous les été, je me cherche des copains sympas pour passer les vacances. Voilà le premier, bon, ce n'est pas le plus grand comique de la terre mais un peu de spiritualité et d'émotion dans une saison qui fait souvent la part belle à la beauferie et l'insignifiance, ça ne peut pas faire de mal.

    Mark Kozelek sera à St Malo, le 14 août....moi aussi