Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Robbie Basho

Maintenant que j'ai rendu hommage à john Fahey, je ne pouvais faire autrement que de parler rapidement de l'immense Robbie Basho qui éleva à l'instar de John Fahey le fingerpicking au rang d'art majeur. Outre Fahey, Robbie Basho (pseudo en hommage à un poête japonais) fut tout aussi bouleversé par la découverte de Ravi Shankar. En pleine période flower power, il compose ce qu'il appelle lui même des "Zen-Buddhist-Cowboysongs” . Ainsi, la musique de Basho est à la fois enracinée dans l'univers roots américain mais également emportée vers les sommets spirituels et ensoleillés de cette touche orientale. Un musicien hors norme aussi bien par son doigté exceptionnel s'appliquant aussi bien aux cordes de sa guitare qu'à ses cordes vocales.

Comme pour Fahey, difficile de sortir un album tant sa producrion fut riche même si Basho mourut malheureusement trop tôt mais quand même, qui n'a pas encore écouté "venus in Cancer" ou "Zarthus" va se prendre une claque lorsque l'idée lui viendra de se plonger dans l'univers céleste de Basho

 

 

Commentaires

  • Fred Frith a rendu hommage à ce guitariste dans "To sail, To sail", sorti en 2008. Je viens de consacrer un article à cet album, et je me permets de placer un lien vers votre article.
    Bien à vous.

  • Le plaisir est pour moi. J''en profite pour vous féliciter pour votre excellent blog

Les commentaires sont fermés.