Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Hafdis Huld

Nouveau boulot, horaires de dingue, 150 bornes sous la pluie, le brouillard, bientôt la neige, dès fois on a besoin de légèreté. Pour me détendre, rien de mieux que la jolie Hafdis Huld, petite islandaise moins connue que son illustre compatriote mais tellement plus fraiche et naturelle.

 

hafdis-huld.jpg

Elle a d'abord commencé au sein de Gus Gus troupe electro trip-hop auteurs de disques inégaux mais dont je vous conseille l'excellent "polydistortion". La voix mutine d'Hafdis y fait merveille.

En 2006, après divers projets dont une apparition sur l'album de Deltron 2003, elle se lance avec son 1er disque solo "dirty paper cup"

o693799.jpg

Certes, c'est loin d'être le disque du siècle, mais cette petite voix proche de l'également très jolie Emiliana Torrini me fait craquer. Un album pour se détendre au coin du feu, sautiller dans son salon et siffler sous la douche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

  • Musicalement, c'est pas trop ma tasse de thé même si c'est pas désagréable à esgourder. Par contre, elle est bien poutrable!

Les commentaires sont fermés.