Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • la chanson du week-end

    Ce week-en, j'écoute Paavoharju -valo tiihkuu kaike lapi. Les paroles sont magnifiques, faut juste maîtriser le finnois. Pour qui est capable de me traduire le titre d'ailleurs, je lui offre un voyage en Finlande, pays de la joie de vivre

     

  • Samamidon

    L'une des dernières belles découvertes que je viens de faire s'appelle Samamidon. A part avoir un nom à la con, je ne connais pas grand chose de ce jeune homme.

    samamidon_well.jpg

    Je l'ai rencontré via son excellent album "all is well", composé de 10 chansons folk traditionnelles qu'il remet  au goût du jour d'une manière particulièrement émouvante (sa voix) et originale, à base de guitare et de banjo.  Au contraire du vilain Devendra Banhart qui parodie le folk pour capter un large public de bobos en mal de retour à la nature, je sens chez ce jeune homme une absence totale de calcul et un amour immodéré des chansons qu'il reprend. Certes, tout n'est pas parfait dans ce disque mais c'est toutes ces maladresses qui m'émeuvent. Bref, je l'aime bien ce petit bonhomme

     

     

     

     

     

     

    Bon, j'avoue, le dernier extrait est bien étrange

     

  • Long fin killie

     

    Les Long Fin Killie, groupe de Glasgow font partie de mon petit panthéon rien qu'à moi, genre "ils ont vendu 3 disques en France, merci Beachboy". Je vais donc vous en causer un peu histoire de doubler leur chiffre de vente, quoique le groupe ayant splitté depuis longtemps, ça leur changera pas grand chose.

    Bon, déjà, Long Fin Killie, ça ressemble à quoi ?

    Une musique complexe, presque jazz par le jeu de l'excellent batteur David Turner, une voix pure, mélant adroitemment diverses influences (Pram, Moonshake d'un côté, Slowdive, Cocteau Twins de l'autre), de l'ambient krautrock, pour faire simple (????!????)

    3 albums donc, disais-je au tout début de cette note, mais surtout 2, Houdini et Valentino, tout à fait indispensables, le 3ème Amelia etant un ton en dessous, le batteur s'etant barré et le chanteur (Luke Sutherland) s'étant à peine remis d'un gros crash lors d'une tournée en Suède.

    Après le split du groupe, Sutherland, entre autres projets genre violoniste chez Mogwai (faut bien payer les factures) créa un nouveau groupe MUSIC AM dont je dois être l'unique auditeur.

    Étant aussi doué pour vendre un groupe qu'une salade, je préfère que vous vous fassiez votre opinion par vous même avec les images suivantes et sachez que tout commentaire négatif aura le don de blesser profondémment et durablement mon petit coeur fragile